Des nuées obsédantes
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« Pliée sous l’étreinte de ces vents d’ouest qui poussaient les nuées obsédantes et grises d’une pluie qu’on espérait en vain, je marchais jusqu’à épuisement. Les grandes écoles de samba en piste, parures multicolores extravagantes, danseuses demi-nues juchées sur des chars monumentaux, percussions obsédantes. Le rêveur éveillé crée les départs vers ces femmes nues, initiatrices, assujetties au silence et à l’immobilité, les hommes ont des airs d’otages à travers les siècles, les lueurs du chaos et Willem de Kooning vient crever mon coeur (…) »
Extrait de Dérive sur une variable en pente

DISPOSITIF

Au départ il y a l’écriture d’un fragment. Le texte court est inscrit dans un moteur de recherche qui génère une série de résultats. Les résultats sont ensuite sélectionnés et relevés par ordre d’apparition pour former des petits textes fictions. Les images sont sélectionnées selon le même principe dans la section images du moteur de recherche, chacune est ensuite librement réinterprétée en dessin.

«DÉRIVE SUR UNE VARIABLE EN PENTE» est une série de dessins au fusain et de textes générés par les moteurs de recherche et librement réinterprétés.
À travers une oeuvre en forme de jeu, tel un « cadavre exquis », elle révèle une nouvelle syntaxe développée par internet, et trouble davantage la réalité suggérée par ces nouveaux médias, interrogeant la dématérialisation numérique et son potentiel en tant que vecteur d’imagination et de poésie.

Magali Aibar, galerie 3e Parallèle

Et je l’ai jetée en arrivant en bas
Fusain sur papier – 75x75cm

« (…) Elle a titubé vers une des falaises. Plus tard à quelques mètres, je l’ai vue disparaître et puis il n’y a rien eu d’autre que le bruit du vent. Tout se passe bien là-bas, elle est contente d’y être.« 

Dérive provisoire sur une variable en pente
28,5x30cm – fusain sur papier

« Analyse en relativité d’échelle du bassin versant du luth, tenue comme solution d’une équation aux dérives partielles, incluant des dimensions fractales effectives
Et une première estimation.« 

Penchant phonographique
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« Les insolites chers bourgeois se sont penchés sur les variantes de la chanson. L’émergence de l’industrie phonographique moderne paysanne qui pourrait pencher vers la country, ou un folk romantique…« 

Ne pas laisser le doute s’échafauder
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« Dans l’harmonie des sphères, la survie est une priorité. Une telle méthode ne relève pas du hasard, et moins encore de quelque incapacité…« 

Demi variation
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« Avec variation tout terrain, il n’y a pas de demi-mesure. Tout le monde passe sans problème, et nous validons cette première étape.« 

La mer ne veut pas de moi aujourd’hui
Fusain sur papier – 75x75cm

« (…) Moralement, le ciel est bleu, la mer est à proximité.« 

Somptueux phonatique
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« Vaste affectée de l’usage perdu L’escarboucle scintille
Petit charbon, petite braise. C’est étonnant.« 

Pulsation primitive
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« Compression. La première seconde d’un monde. Cette explosion cosmique donnerait naissance à une nouvelle pulsation primitive. Des vestiges décroissants des puissants gonflements du temps de sa jeunesse.« 

J’avais tracé tant de signes
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« (…) J’avais entendu ces paroles ésotériques qui font signe en un clin d’oeil, et que seuls ceux vers lesquels tant de regards se tournent en y voyant partout la trace. J’avais vu tant de ces lamentables duos, comme beaucoup d’autres, mais là, sur les traces de la genèse d’un roman infini, les traces multipliées d’une activité exploratoire sur le plan de la langue et la lettre graphique en tant que signe minimal de l’écrit.« 

Petite pluie
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« Même sous une petite pluie c’est beau comme une photo de Disneyland, la Seine et Marne (…)« 

On ne sait plus vraiment pourquoi elle s’appelle comme ça
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« (…) elle lui est tombée dessus un jour, on ne sait pas très bien pourquoi. À cause de cette petite casserole, il n’est plus tout à fait comme les autres. Décidément, on ne sait plus quoi penser.« 

Notes scientifiques sur les pluies de poissons
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« Pour ce qui est de la pluie en Normandie, je n’ai pas de publication à caractère scientifique.« 

Regarde la disparaître
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« (…) On peut voir qu’il a été construit pour impressionner.« 

Les rhinocéros ne se regardent pas dans les flaques
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« Le rhinocéros ne nous a pas repéré. Le spectateur ne pourra voir son visage.« 

Les risques insubmersibles de l’existence
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« Édifiant une digue insubmersible et en canalisant et les égouts sont colmatés pour éviter tout risque d’infiltration. Répète qu’il n’y a aucun risque d’accident grave au large de Terre-Neuve étant donné l’existence des protocoles. Rocker insubmersible, il a pris tous les risques. Il a multiplié les excès et il a même défié la mort, à Saint-Nizier-le-Désert.« 

Essuyez vos pieds s’il vous plaît
Fusain sur papier – 28,5x30cm

 
« Les dents se donnent rendez-vous au restaurant à midi. Il est fier de sa nouvelle isolation et puis les douze pieds ont quelque chose de magique. D’autre part, on se plaît à dire, dans ce décor dix-neuvième, les options les plus incroyables que l’on trouve, secrets de femmes séductrices africaines. Le stade s’ennuie. Laissez-les jouer. Et essuyez-vous les pieds s’il vous plaît.« 

Le cri de mort de la Terre
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« Des corbeaux ont lâché des cris alors que le sol tremblait sous les coups du pire des répliques, avec une magnitude de 6,7. (…)« 

Petite place fortuite
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« De toute évidence, je ne suis pas un génie. On m’a accordé une petite place, bien moyenne après cette fabuleuse aventure que j’eus la joie de vivre jusqu’à la plus petite particule de matière dans l’univers et si tout était prédestiné, le hasard n’aurait pas sa place dans notre monde.« 

Embellie pétrifiée
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« Il me trouva bien pâlie, mais embellie, disait-il par ma pâleur même. Un parfum d’histoire. J’étais ivre de bonheur, incapable de bouger ou d’articuler un mot. »

Elle s’est appelée mouvement
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« Le mouvement poétique est apparu en France dans la seconde et fut finalement assimilé à l’ensemble des poètes, puis à la poésie elle-même. En dépit de ses origines françaises, il s’est étendu à des auteurs sensitifs, ce qui en jargon botanique est appelé thigmonastie. Le tout en trois mouvements : les folioles, les feuilles, puis toute la plante.« 

L’odeur du chien mouillé et du papier peint à fleurs
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« Le sol mouillé glisse. Il s’arrête. À la sortie de la rôtisserie, ils ont la même odeur : un parfum de fromage râpé et d’eau de toilette. Il avait mis une robe légère à petites fleurs.« 

Personne ne sait que je suis parti
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« Je suis une star mais personne ne le sait. Avoir le moral en berne ne signifie pas être déprimé. Les personnes déprimées affirment n’avoir jamais ressenti ce type de trouble. Je suis hyper susceptible et finalement je sais que je ne suis pas le seul dans ce cas. »

Elle déploie son chemin incertain
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« Il trace son chemin à travers les feuillages, il déploie la forêt devant moi, grand livre vivant et odorant dont les pages se referment derrière nous, peu après notre passage. On peut aussi y camper, à condition d’avoir prévu son matériel. Le panorama saisissant qui se déploie au pied de la montagne mérite vraiment l’effort.« 

Écarquillé à moitié
Fusain sur papier – 28,5x30cm

« Ne reste plus devant l’œil écarquillé que la chaise dans sa solitude. Elle n’a pas écarquillé les yeux, ni haussé les sourcils, ni pincé les lèvres. En y repensant plus tard, j’ai eu le sentiment que c’était à ce moment là que j’avais trahi la grande révolution.«